Qui sommes nous ?

Logo Cohabys

Cohabys est une cellule de transfert de technologie de l’ADERA, en partenariat avec l’Université de La Rochelle. Spécialisée dans les impacts des activités anthropiques humaines sur le milieu marin, Cohabys est une interface entre le monde de la recherche et le monde socio-économique. Nous conseillons et accompagnons les porteurs de projet dans l’évaluation et la réduction de leurs impacts pour faire cohabiter développement économique et préservation de la biodiversité.

Historique

Initialement portée par ULR Valor, l’ancienne la filiale de valorisation de l’Université de La Rochelle, l’activité de Cohabys a commencé en 2009 pour répondre au fort besoin . Avec les études des premiers projets de parcs éoliens en mer, le besoin d’expertise et de données sur les compartiments biologiquesespèces marines, et en particulier les prédateurs supérieurs, est apparu avec les premiers projets de parcs éoliens en mer. L’activité s’est ensuite développée , vers le conseil dans les différentes phases des projets en mer, les inventaires de terrain et le développement et la mise en œuvre de mesures de réduction des impacts.

En 2016, nous intégrons l’ADERA, acteur majeur de la recherche et de l’innovation en Aquitaine. L’ADERA promeut depuis plus de 50 ans la relation Université/Entreprises à travers la gestion de contrats de recherche et des cellules de transfert de Technologie. L’ADERA est certifiée ISO 9001 pour son système de management de ses activités de gestion.

L'Équipe

Cohabys s’appuie sur un socle de compétences formé par ses personnels permanents et sur des recrutements ponctuels en fonction des études. Elle peut également compter sur le savoir-faire des laboratoires de l’Université de La Rochelle et des différents partenaires scientifiques avec qui elle collabore.

Ludivine Martinez

Responsable de Cohabys

Ludivine Martinez est biologiste, spécialisée dans les prédateurs supérieurs marins et en particulier leurs interactions avec les activités humaines. Après un Master 2 en Ecologie marine de l’Université de La Rochelle (2009) portant sur l’écologie d’une communauté de delphinidés tropicaux, elle rejoint ULR Valor (filiale de l’Université de La Rochelle) puis l’ADERA pour y développer une activité d’expertise à destination des sociétés privées/industrielles. Elle collabore ainsi ponctuellement aux besoins d’expertise pour les institutions publiques (DCSMM, France Energies Marines) ou les ONG (IUCN). Elle participe à plusieurs dizaines d’études d’impacts portant sur les énergies marines, les aménagements côtiers ou les prospections sismiques en mer, en France comme à l’international et contribue à des programmes de recherche visant notamment à mieux comprendre les impacts du bruit sur la faune marine. En tant que responsable de Cohabys, elle est en charge du développement de la cellule, de sa gestion, de la coordination et de la réalisation de certaines études.

Emeline Pettex

Attachée de recherche

Emeline Pettex est docteure en écologie marine, spécialiste des prédateurs supérieurs. Après un hivernage dans les îles subantarctiques françaises et de nombreuses expériences de terrain, elle soutient une thèse portant sur l’écologie alimentaire des oiseaux marins (CEFE, Montpellier) en 2011. La même année, elle devient responsable des campagnes aériennes SAMM (Suivi Aérien de la Mégafaune Marine) visant à étudier la distribution et l’abondance saisonnières des oiseaux et des mammifères marins, des tortues et des grands poissons pélagiques dans les eaux métropolitaines françaises. Elle rejoint Cohabys (ADERA) en 2015 pour travailler sur le projet RESPECT. Ce programme multidisciplinaire étudie la propagation du bruit lié à l’implantation d’éoliennes en mer et les effets à long terme sur les populations de mammifères marins. Un des objectifs est de comparer les techniques de mitigation au regard de la démographie des espèces concernées et d’offrir un outil d’aide à la décision pour les industriels. Elle est auteur d’une vingtaine de publications scientifiques dans des journaux internationaux.

Fabien Aubert

Chargé de projet

Diplômé d’un Master 2 « Approche intégrée des écosystèmes littoraux » (Université de La Rochelle) , Fabien découvre la taxonomie et l'écologie benthique dans le cadre du projet SOLPER, à l’IFREMER l’Houmeau en 2010. Cela lui a permis de travailler par la suite au CNRS et à l’Université de La Rochelle (laboratoire LIENSs), dans le cadre des suivis « Macrofaune benthique » et « Angiosperme » de la DCE (Directive Cadre sur l’Eau) dans les Pertuis Charentais. De la préparation des campagnes, en passant par les prélèvements à terre ou en mer, mais aussi l'analyse taxonomique de la macrofaune, l'analyse des sédiments etc, il joint ainsi sa passion du littoral à son travail. Depuis 2017 Fabien a rejoint la cellule Cohabys, en tant que chargé de projet, permettant ainsi le développement des prestations de la cellule en incluant le monde benthique à son panel d’études.